Dorloter les abeilles sauvages

Nous souhaitons relayer aujourd’hui une action d’un toit pour les abeilles. Tout d’abord, signalons que nous n’avons aucun lien, si ce n’est de les suivre à titre personnel depuis près de 10 ans en tant que « parrain » de ruches.

Un toit pour les abeilles ?

Un toit pour les abeilles met en relation des apiculteurs avec des amateurs de miel. A la base il s’agissait d’aider les apiculteurs en finançant des ruches et au final pré-achetant la récolte de miel. Au fil du temps les actions se sont diversifiées en faveur de la biodiversité (plantation de fleurs, etc.), d’actions de sensibilisation, etc.

Voici d’ailleurs une petite vidéo de présentation de la démarche :

Le nouveau projet « les dorloteurs d’abeilles »

Un toit pour les abeilles lance un nouveau projet « les dorloteurs d’abeilles ». Il s’agit d’un projet via un financement participatif pour aider les abeilles sauvages dont on parle moins que l’abeille de nos ruchers et pourtant elles sont tout aussi menacées et indispensables à notre écosystème.

C’est pourquoi un toit pour les abeilles propose de mettre en place des « dorlotoirs » : il s’agit de concevoir et distribuer aux personnes s’inscrivant dans la démarche des habitats (ruches) pour les abeilles sauvages. Les premiers dorlotoirs sont vides, des abeilles abeilles sauvages devraient y élire domicile de mars jusqu’à l’automne et vont se disséminer à la fin de la saison et y faire des cocons qui attendront le printemps.

Pas de récupération de miel ici, il s’agit juste de s’occuper des abeilles sauvages et de leur fournir un toit. A la fin de l’automne, les cocons seront prélevés pour être ensuite protégés pendant la saison hivernale pour augmenter les chances de survie. Ils seront ensuite répartis dans d’autres « dorlotoirs » selon la région la saison suivante et ainsi protéger d’une part et favoriser d’autre part la dissémination des abeilles sauvages et reconstruire des colonies mais en respectant les spécificités géographiques de chaque espèce.

Il s’agit donc d’une action sympathique, inovante, où chacun peut à son niveau participer pour aider à préserver l’abeille sauvage.

Pour en savoir plus :

Image : tiré du site « les dorloteurs »

One comment

Comments are closed.